FAMILY DAY : quels messages pour les parents ? Les célibataires ? Les enfants ?

C’est un fait, le Family Day séduit de plus en plus d’entreprises. Que vous soyez responsable communication interne, RH, Ethique, assistante du DG ou Happiness Officer, l’organisation du Family Day ou « Journée de la famille  ou de la parentalité » vous incombe déjà ou s’inscrira bientôt dans votre agenda.  Belle idée, qui doit néanmoins aujourd’hui intégrer deux données sociologiques clés : l’augmentation des foyers monoparentaux (23 % des familles) et la proportion de personnes vivant seules – les célibataires – de 14 à 20 % de la population entre 25 et 54 ans* !

La reconnaissance au travail passe par une connaissance réciproque.

Le Family Day1 existe depuis des décennies aux Etats-Unis et presque 10 ans en France. Sa vocation initiale ? Faire découvrir l’environnement de travail aux enfants, de façon ludique et pédagogique, et ce, quel que soit le secteur d’activité de l’entreprise, tout en permettant aux salariés de porter un autre regard sur leur entreprise, leur travail et leurs collègues.

Les employeurs l’ont compris : la frontière vie privée /vie professionnelle est ténue voire inexistante et un collaborateur est performant s’il est épanoui dans toutes les sphères de sa vie. Et un célibataire a aussi une vie privée !

 

Un thème2 fédérateur …

Le Family Day est une opération de communication et la thématique – adaptée au profil des salariés et à votre objectif –  peut décupler l’impact des messages. Comment ? En jouant des synergies entre le thème de la journée et vos priorités du moment : une  innovation technologique, un nouveau produit, les valeurs que vous défendez. Ainsi, des locaux (l’espace idéal) entièrement végétalisés renverront un message différent d’une mise en scène toute digitale …

… décliné au travers d’activités pour tous.

En fonction de vos impératifs, nous  prévoyons un parcours logique – visite – ateliers – animations – proposons des ateliers créatifs1 enfants  adaptés à chaque tranche d’âge (ateliers cinéma, scientifique, recyclage, attrape-rêves, pâtisserie) … et des animations1 adultes sans distinction de parentalité (œuvre artistique collective, ateliers thématiques, quizz, mentaliste).

Le goûter/buffet : un impératif  rassembleur !

Totalement régressif ou strictement dans la thématique du Family Day ou  les deux, tout est possible. Une condition : tout doit être beau, bon et à bonne hauteur ! Nos traiteurs1 connaissent les goûts spécifiques des enfants et savent combler les adultes, qui parents ou pas, restent gourmands.

 

Alors faut-il vraiment se poser la question du profil des participants pour cette journée ? Difadom1 dit  OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ! Chaque collaborateur – avec ou sans enfants – doit se sentir concerné et être acteur du Family Day. Voyons aussi dans cette journée festive et différente, l’opportunité pour l’employeur de remercier chacun, de développer une dimension humaine et positive du travail, et valoriser chaque individu dans sa fonction et sa relation à l’autre (collègue, enfant, conjoint).
Et si le Family Day devenait le « Thanks Day » ?

Menu